Libertinage et transsexualité sont-ils compatibles ?

Le libertinage consiste à avoir d’autres partenaires autres que l’officiel, mais dans un contexte de consentement total entre les amoureux. Les couples qui le pratiquent font preuve d’une grande ouverture. Les mots d’ordre étant la confiance et le plaisir avant tout. Les règles peuvent différer en fonction des personnes concernées. Notamment au niveau de la troisième personne (ou la quatrième, la cinquième, la sixième) qui va être présente au cours des relations intimes du couple. Certains multiplient les expériences et se tournent vers des partenaires transsexuels, notamment sur Paris et Lille où cette population s’exprime très librement. Mas libertinage et transsexualité sont-ils vraiment compatibles ?

Le libertinage ou partager le plaisir

Le principe du libertinage est très simple. Les couples qui en sont adeptes sont généralement des amoureux du plaisir qui ne reculent devant rien pour vivre des expériences sexuelles hors du commun. Plus précisément, ils n’hésitent pas à inviter une tierce personne dans leur vie intime afin de multiplier les sensations. Il n’est bien évidemment pas question de jalousie et encore moins de trahison. Chaque partenaire est totalement consentant et les aventures se vivent toujours ensemble, sous le regard de l’autre.

Le cadre du libertinage peut différer en fonction du couple. Certains vont fréquenter des clubs qui s’adressent tout spécialement aux libertins, ces personnes qui aiment tout particulièrement le sexe et qui sont à la recherche d’individus qui partagent (avec qui partager) cette grande passion. Le cadre est généralement conçu pour la luxure. En plus de la piste de danse où tout le monde peut se trémousser et faire les yeux doux à son voisin, on retrouve bien souvent des larges banquettes voire de grands jacuzzis qui invitent à la volupté.

À noter qu’il est totalement possible de rester chez soi et recevoir des invités, généralement un autre couple. Dans tous les cas, la sensualité est définitivement au rendez-vous et il est hors de question de jouer les possessifs. Au contraire, les moments sont dédiés au partage. On partage non seulement son partenaire, mais également du plaisir, beaucoup de plaisir.

Les règles du libertinage

Pour apprécier pleinement les joies du libertinage, des règles spécifiques doivent être établies à l’avance. Le couple doit impérativement discuter de la manière dont les choses peuvent/doivent se dérouler. Il va sans dire que les sentiments n’ont rien à faire dans les moments de libertinage. Raison pour laquelle la plupart des libertins préfèrent partager les moments de volupté avec de parfaits inconnus. Cela diminue les risques d’ambiguïté et de dérapage.

D’entrée de jeu, chacun fixe les limites à ne pas franchir. On peut par exemple définir des gestes ou des mots interdits. L’objectif est de faire en sorte que le libertinage se déroule sans ambigüité aucune. Avant de se lancer, chaque partenaire sait à quoi s’attendre et à quoi s’en tenir. Attention, il ne faut surtout pas « libertiner » tout simplement pour faire plaisir à son partenaire qui y tient tellement. Il est important de le vouloir vraiment et d’être totalement investi dans le projet. Le cas échéant, les mauvaises surprises sont inévitables et le couple risque d’être brisé.

Le couple doit notamment parler du profil des partenaires qui vont « s’immiscer » dans leur intimité : est-ce qu’ils sont partants pour la transsexualité ?

Libertinage et transsexualité

La question qui se pose est de savoir si le libertinage et transsexualité sont compatibles. À la fois oui et non. Non si l’un des partenaires n’est pas partant pour avoir des expériences avec des trans. Oui, si les deux partenaires sont attirés et intéressés par ces derniers. Dans ce cas, on peut se lancer. Une fois de plus, la clé de la réussite des moments de libertinage avec des transsexuels réside dans le dialogue en amont. Les amoureux doivent clairement discuter de la possibilité de vivre des expériences inédites avec un ou des transgenres, ces personnes qui appartiennent ou ont appartenu au sexe opposé, mais qui revendiquent désormais une autre identité sexuelle. Certains d’entre eux sont même allés jusqu’à la chirurgie tandis que d’autres se contentent (d’abord) d’afficher l’allure qui correspond le mieux à leur état d’esprit.

Dans tous les cas, le libertinage et le transsexualisme constituent tous les deux des choses sortant de l’ordinaire qu’il convient d’aborder avec subtilité pour éviter de nuire au couple.